Communiqué de presse. Olivia Polski, secrétaire nationale à la sécurité

Le drame qui a endeuillé les manifestations sur le site du barrage de Sivens, s’il nécessite des éclaircissements, appelle à la retenue et à la dignité de tous.
Le Parti socialiste a été profondément choqué et attristé par le décès tragique de Rémi Fraisse, à 21 ans. Comment accepter qu’on puisse mourir dans une manifestation dans notre pays encore aujourd’hui?
Mais les accusations et autres polémiques ne font pas honneur à la mémoire de Rémi Fraisse. Si un tel drame ne peut que susciter tristesse et incompréhension, il ne saurait être instrumentalisé pour stigmatiser l’ensemble des forces de l’ordre et appeler à la démission un ministre de la République.
Le Parti socialiste exprime son soutien à Bernard Cazeneuve. Les policiers et gendarmes qui assurent la sécurité et la tranquillité publique au quotidien n’ont pas non plus à subir des mises en cause déplacées.
Des mesures ont été prises : suspension de toute utilisation des grenades offensives, mises en cause dans ce drame, et enquête de l’IGGN et de l’IGPN sur leur utilisation dans les opérations de maintien de l’ordre.
Laissons à la justice le soin d’éclaircir les circonstances exactes de ce drame et de punir, le cas échéant, les responsables.
Le Parti socialiste appelle à l’apaisement, à la responsabilité. Toutes les violences sont à condamner. Nous refusons de confondre les mouvements sociaux, qu’il nous faut continuer à écouter, avec les casseurs.
Face à ce drame, il est de la responsabilité des femmes et des hommes politiques de ce pays de cesser toute forme d’instrumentalisation.

Olivia Polski, secrétaire nationale à la sécurité

fivebestessaywritingservices.blogspot.com
Previous post
Next post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *